Articles

, ,

S’installer aux USA : immigration, visas, on vous dit tout !

Chaque année, de plus en plus de français émigrent aux USA pour vivre leur “American Dream”. Ils seraient plus de 155 000 français inscrits dans les 13 consulats de France aux Etats-Unis selon les registres consulaires 2017, soit une augmentation de 11,2%.

S’installer aux USA est un formidable projet, pourtant, la route pour y arriver peut s’avérer longue et semée d’embûches. Les règles d’immigration sont en effet très strictes,  d’où l’intérêt d’être accompagné par un professionnel à destination des USA  (surtout si vous partez en famille où dans la perspective  de rechercher ou d’occuper un emploi aux USA )

Chaque jour de nombreux utilisateurs contactent Expateo pour y voir un peu plus clair sur l’ensemble des démarches d’immigration à accomplir pour pouvoir s’installer aux USA.   

Nous partageons avec vous les informations essentielles à connaitre pour réaliser votre projet et s’installer aux USA.

LES VISAS POUR IMMIGRER AUX USA

 

La première étape pour réaliser ce projet reste toutefois l’obtention du visa pour les USA. Pour chaque type de projet correspond bien souvent un visa bien défini.

Nous nous proposons de vous présenter de manière résumée, les visas les plus usuels qui vous permettront de travailler aux USA ou d’y résider.

 

Loterie ou “Diversity” Visa – Dv Lottery

Même si le président américain exprime fréquemment son intention de mettre fin au programme « Visa Lottery » qui permet à des dizaines de milliers de personnes de rejoindre légalement les Etats-Unis., le Diversity Visa est un des sésames d’entrée aux USA le plus connu. Chaque année près de 55,000 personnes gagnent une carte verte américaine en jouant à la “Green Card Lottery”. Il vous suffit en général de 5 minutes pour remplir le formulaire.  

Le Diversity Immigrant Visa program est une initiative initiée par Congrès  américain et visant à offrir aux personnes originaires d’un certain nombre de pays, la possibilité de gagner une carte verte (green card) américaine et ainsi immigrer et s’installer aux USA.

 

Le Visa J-1

Le visa J1 est le Visa qui convient à la catégorie des  enseignants, chercheurs, médecins, spécialistes, moniteurs de camp de vacances, enseignants et jeunes professionnels, Post-Doc, stagiaires etc… Dans son ADN c’est initialement prévu pour être un visa d’échange de compétences entre les Etats-Unis et les autres pays du monde.

Il est à préciser le visa J-1 s’obtient à la condition d’avoir un organisme sponsor aux USA. Le visa J-1 vous permet d’obtenir un numéro de sécurité sociale et de passer ou obtenir par équivalence votre permis de conduire.

 

Le Visa B

Il existe deux grandes catégories de visas de type B: le B1 pour les voyages d’affaires et le B2 pour les voyages touristiques. Notez par ailleurs que ces deux visas peuvent être combinés.

Ces visas B1 et B2 sont généralement octroyés pour une durée variant entre un, trois ou même dix ans et vous autorisent à séjourner au pays de l’oncle Sam six mois par an.

Il importe de préciser ici que les  visas B1 et B2  ne vous autorisent pas à étudier ou à travailler sur le long-terme aux USA.

 

Le Visa E

Cette catégorie de Visa est destinée aux investisseurs, gérants d’entreprises, cadres spécialisés etc. Les états-unis délivrent trois types de VISAS E à savoir le VISA E-1, le VISA E-2 et enfin le VISA E-3.

Il est toutefois utile de préciser que le VISA E1, le VISA E2 sont des visas de travail uniquement octroyés aux citoyens étrangers qui sont originaires d’un pays ayant signé un accord bilatéral d’investissement avec les USA. Les visas de cette catégorie sont généralement émis pour une durée de cinq ans mais il peuvent être renouvelés indéfiniment si certaines conditions sont respectées.

 

Le Visa F

Cette catégorie de visa et plus particulièrement le Visa F1 est par excellence le visa destiné aux  étudiants, désirant donc étudier dans une école ou dans une des  universités américaines. Pour information il faut retenir que l’étudiant, bénéficiant un visa F1, ne peut pas travailler  en dehors du campus durant sa première année d’études.

Sur le campus, un étudiant à temps complet pourra toutefois travailler un maximum de 20h par semaines.

 

Le Visa H1B

Le visa H-1B est le visa usuellement utilisé par les entreprises américaines souhaitant parrainer et d’embaucher des travailleurs spécialisés étrangers. C’est un visa assez convoité car il permet de travailler aux USA. Le VISA H-1B octroie en principe un droit de séjour de 3 ans, renouvelable jusqu’à 6 ans maximum aux États-Unis.

 

Le Visa K

Cette catégorie peut être considérée comme destinée aux fiancé(e)s et aux conjoint(e)s (et enfants de ces derniers) des citoyens américains. Ainsi en guise d’illustration, le visa K-1 est réservée aux personnes fiancé(e)s qui prévoient de se marier à un citoyen américain sous 90 jours après l’entrée aux États-Unis. Le  Visa K-2 est un Visa destiné aux Enfants mineurs du/de la fiancé(e) d’un citoyen américain.

 

Le Visa L

Les visas les plus connus de cette catégorie sont les Visas L1 et L2.

Egalement appelé « Intracompany Transferee Visa », le visa L1 est un VISA  de travail qui permet à une société  (généralement une multinationale) de réaliser le transfert d’un employé de son pays vers les  États-Unis où existe une filiale.

Le Visa L2 est tout le simplement le visa accordé aux conjoints et enfants d’un titulaire de visa L1 (L1A ou L1B).

 

Le Visa O-1

Il était impossible de conclure cette liste de visas sans mentionner le visa O-1 qui est un visa de travail destiné aux étrangers dotés de compétences extraordinaires  dans divers domaines( des sciences, arts, éducation, affaires, ou athlétisme) et qui souhaitent vivre aux Etats-Unis et y travailler dans leur domaine d’expertise.

Il existe de nombreuses autres catégories de Visa. A chaque projet d’expatriation, pour ne pas dire à chaque type de de candidat, correspond un visa bien précis afin d’immigrer aux USA. C’est pour ce faire qu’Expateo vous recommande usuellement de vous faire accompagner par des experts, ce qui pourrait vous faire économiser parfois beaucoup de temps et d’erreurs.

 

Si vous avez des interrogations sur vos formalités de départ pour les USA ou une simple question à poser, contactez nos experts gratuitement :

👉 01 76 50 80 88 👈

 

Pour plus d’informations, obtenez gratuitement votre checklist personnalisée de l’ensemble de vos démarches pour votre départ de France, en cliquant ci dessous 👇

Ma Checklist Personnalisée

, ,

Immigrer au Canada : ce qu’il faut savoir

Depuis 10 ans, la communauté française au Canada connaît un fort taux d’accroissement même si la destination principale des français au Canada reste le Québec.
Chaque année, près de 3000 Français s’établissent ainsi au Québec sous le régime de la résidence permanente. S’y ajoutent les étudiants, les détenteurs de permis temporaire ou d’un permis vacances-travail etc…
La procédure d’immigration au Canada peut cependant se révéler longue et complexe. En effet, il existe de nombreuses expressions ou termes spécifiques que vous rencontrerez tout au long de votre processus d’immigration.
Expateo, de part son expérience dans l’accompagnement des français au départ pour le Canada, a recensé les terminologies liées à l’immigration à destination du Canada et auxquelles les français sont les plus fréquemment confrontés. Nous vous aidons à y voir plus clair :

A) L’Autorisation de voyage électronique ou l’ Electronic Travel Authorization (eTA)

 

Comme vous le savez certainement, pour un séjour touristique ou d’affaires de moins de six mois au Canada, il n’y a pas d’obligation de visa pour un français. Toutefois, depuis Mars 2016, il convient de solliciter une autorisation de voyage électronique (AVE)  ou Electronic Travel Authorization (ETA) avant de prendre un vol vers le Canada. Le processus d’obtention de l’autorisation de voyage électronique est toutefois simple et rapide, la demande d’AVE est d’ailleurs généralement approuvée dans les quelques minutes (heures) suivant l’envoi.

B) Expérience internationale Canada, Jeunes professionnels, Programmes-Vacances-Travail (PVT) CANADA

 

Expérience Internationale Canada ou EIC, n’est pas véritablement un statut d’immigration au Canada mais plutôt une initiative s’adressant aux jeunes âgés de 18 à 29 ou 35 ans (selon la nationalité) dont le souhait est de voyager et/ou acquérir une expérience professionnelle au Canada. Il importe de préciser que cette initiative fonctionne sous le couvert de rondes d’invitations.

Dans cette logique les autorisations pour séjourner et travailler au Canada octroyées par le biais d’expérience international Canada sont donc temporaires. Les personnes bénéficiant d’un permis d’une catégorie prévue par EIC doivent ainsi mettre un terme à leur séjour canadien à l’échéance de leur permis ou se tourner vers d’autres dispositifs d’immigration (temporaire ou permanent.)

Une fois votre admissibilité à venir au Canada déterminée, vous pourrez vous porter candidat à l’Initiative EIC. Les permis prévus par Expérience international Canada sont :

1) Le permis Jeune Professionnel

Le permis jeune professionnel Canada s’adresse aux jeunes professionnels souhaitant se perfectionner dans leur champ de compétences, à la condition d’avoir obtenu un contrat de travail à durée déterminée (maximum 24 mois). Il importe de préciser que l’emploi en question doit être en rapport avec vos études ou avec vos expériences professionnelles antérieures.

2) Le permis vacance travail – PVT CANADA

C’est très certainement le permis le plus connu. Au Canada, on parle communément de PVT Canada pour Programme Vacances Travail Canada ou Permis Vacances Travail Canada. On peut également rencontrer le terme suivant : WHV Canada pour Working Holiday Visa Canada.

Il permet à tous les jeunes Français (de 18 à 35 ans) d’aller vivre au Canada et d’y travailler grâce à un visa de travail temporaire.

En résumé, le PVT Canada permet à ses détenteurs de : entrer et sortir du Canada pendant toute la durée de validité du Visa Vacances Travail, de faire du tourisme, de travailler pour subvenir aux besoins de votre séjour et changer de job et d’employeur autant de fois que vous le souhaitez.

3) Le permis stages coop international

Moins connu que les permis précédents, ce dispositif est destiné aux personnes souhaitant faire un stage pratique au Canada (dans le cadre de leurs études ou de leurs formations professionnelles.) N’oubliez pas qu’au Canada, il est obligatoire d’obtenir un permis de travail pour faire un stage et ce peu importe la durée ou qu’il soit rémunéré ou pas.

C) Etudier au Canada

 

Pour étudier au Canada, vous devez d’abord avoir reçu une lettre d’acceptation de l’établissement d’enseignement désigné où vous voulez étudier. Il est conseillé de commencer vos recherches longtemps à l’avance car cela ne s’improvise pas.

Par ailleurs pour être autorisé à étudier sur le sol canadien, vous aurez besoin outre un certificat d’acceptation au Québec (si vous partez étudier dans une université québécoise) d’un permis d’études (pour les étudiants qui restent plus de six mois au Canada.)

 

En effet, la plupart des étrangers se doivent détenir un permis d’études dans la perspective d’étudier au Canada. Le permis d’études est un document délivré par le gouvernement canadien et permettant aux étrangers d’étudier dans un établissement d’enseignement désigné (EED) au Canada. Notez qu’un permis d’études est habituellement valide durant tout votre programme d’études, plus 90 jours. Cette période supplémentaire permet à l’étudiant de préparer son départ du Canada ou de présenter une demande tendant à la prolongation de son séjour.

D) Entrée express

 

Vous trouvez trop longues les démarches d’immigration pour le Canada ?  La voie de l’ Entrée Express est peut-être pour vous !

En effet, le programme d’immigration Entrée Express Canada s’adresse principalement aux personnes qui désirent vivre et travailler au Canada (à l’extérieur de la province de Québec). Cependant ce programme fonctionne selon des grilles précises de sélection élaborées par le Gouvernement du Canada. Il importe ici de préciser qu’il existe plusieurs possibilités pour immigrer au Canada via Entrée Express:

Le Programme des travailleurs qualifiés (où vous n’êtes pas relié à une province canadienne en particulier)

Le Programme des travailleurs de métiers spécialisés (pour ceux qui ont des métiers en demande au Canada)

La catégorie de l’expérience canadienne (pour ceux qui ont travaillé au minimum 12 mois légalement au Canada lors des 3 dernières années)

E) Le permis de travail

 

Si vous souhaitez travailler au Canada vous devez impérativement détenir un permis de travail, et ce, quelle que soit la durée prévue de l’emploi envisagé. Au Canada, cela inclut les stages ou les emplois non-rémunérés. Sauf, dans certains cas tels que le travail caritatif ou effectué dans un cadre religieux.

Il est à préciser qu’une demande de permis de travail, implique le respect d’une procédure stricte qui peut par ailleurs prendre plusieurs mois de traitement. Oui! Il faut être patient et surtout méticuleux lorsque vous entamez une demande de permis de travail au Canada.

F) La résidence permanente

 

C’est très certainement le statut d’immigration le plus recherché au Canada. Il est toutefois à préciser comme l’indique le site du gouvernement que « un résident permanent est une personne qui a obtenu le statut de résident permanent en immigrant au Canada, mais qui n’est pas encore citoyen canadien. »  Les résidents permanents restent donc citoyens d’autres pays.

La résidence permanente au Canada s’obtient sur la base de plusieurs critères de sélection. Il existe plusieurs options pour obtenir la Résidence Permanente (programme des travailleurs qualifiés programme des travailleurs de métiers spécialisés etc…). Ce statut vous donne le droit de travailler, étudier ou vivre au Canada sans document supplémentaire ni échéancier à respecter ( sauf résider au Canada pendant au moins 2 ans (730 jours) sur une période de 5 ans à partir de l’obtention de la résidence permanente)

G) Le Certificat d’acceptation au Québec (CAQ)  et le Certificat de Sélection au Québec ( CSQ )

 

« Le Québec décide, le Québec choisit » dit-on régulièrement ! En effet, le Québec applique une politique d’immigration assez spécifique mais qui reflète les différences culturelles et plus particulièrement linguistiques de cette province.

Le certificat de sélection du Québec (CSQ) est octroyé aux demandeurs qui remplissent les critères du système de sélection d’immigration du Québec. Le Certificat de Sélection du Québec vous permet de vous établir au Québec (sous réserve de l’obtention du visa de résidence permanent par les autorités canadiennes.) Sans le CSQ, vous ne serez pas éligible à une installation au Québec lors de votre arrivée au Canada. Les autres provinces canadiennes ne requièrent pas de CSQ.

Le Certificat d’acceptation du Québec (CAQ) est quant à lui exigé pour les travailleurs étrangers temporaires et pour les étudiants (après avoir eu une lettre d’acceptation de l’université québécoise) souhaitant s’établir dans la province du Québec.

En tout état de cause immigrer au Canada peut s’avérer souvent long et complexe ! Mais n’oubliez pas que votre meilleur allié, dans le cadre de la construction de votre projet d’expatriation reste Expateo !

Pour obtenir gratuitement votre checklist personnalisée de l’ensemble de vos démarches pour votre départ au Canada cliquez ci dessous 👇

Assistant Personnel d'Expatriation

 

, ,

NZ : Top destination pour s’expatrier

 Laissez-vous tenter par la Nouvelle-Zélande.

Si elle attire depuis longtemps les amoureux de la nature et des sports extrêmes, elle séduit désormais de plus en plus d’expatriés, grâce au dynamisme de son économie et à l’excellence de son système éducatif. Elle est aussi une destination qui accueille les étrangers avec beaucoup de bienveillance. En termes d’expatriation, la Nouvelle-Zélande est une destination de choix et offre de belles opportunités pour les arrivants. De nombreux français tentent l’aventure chaque année, pourquoi pas vous?

Un cadre de vie très enviable

La Nouvelle-Zélande est la destination rêvée pour les amoureux de la nature ! Auckland est classée troisième dans le top 10 mondial des villes les plus agréables pour les expatriés. Un trésor du Pacifique Sud où vous aurez la chance d’observer des paysages sauvages merveilleux. Il est très facile de s’intégrer car les gens sont plus détendus. Les Néo-Zélandais ont un rythme de vie simple et sont très ouvert d’esprit. La population est très cosmopolite, la Nouvelle-Zélande est un mélange de cultures extraordinaires.

Une économie florissante

La Banque Mondiale classe la Nouvelle-Zélande au premier rang des pays dans lequel il est facile de créer son entreprise. En effet, elle offre des conditions très avantageuses pour faire des affaires et il s’agit de l’un des pays les moins corrompus au monde! Avec une croissance moyenne de 3% par an, un marché de l’emploi dynamique et un taux de chômage généralement bas, la Nouvelle-Zélande est aujourd’hui une destination très prisée des expats et des salariés qualifiés. Si vous cherchez à travailler en Nouvelle-Zélande, les secteurs de l’ingénierie, des IT et de la construction en particulier offrent de nombreuses opportunités de carrière. Ainsi, dans certaines villes comme celle d’Auckland, il manque un nombre important de travailleurs qualifiés. 

Étudier dans les meilleures conditions

La Nouvelle-Zélande est également une destination extraordinaire pour étudier. Le pays bénéficie en effet de l’un des meilleurs systèmes éducatifs au monde. Plus abordable et également plus sûre que l’Australie, la Nouvelle-Zélande attire chaque année de plus en plus d’étudiants internationaux. La Nouvelle-Zélande compte 8 universités jouissant toutes d’une excellente réputation. Le système éducatif néo-zélandais est fait sur les bases du système anglo-saxon, l’apprentissage est beaucoup plus flexible que celui en France. L’idée clé est d’aider les étudiants à développer leur indépendance et leur créativité.

S’engager dans un parcours d’immigration

Partir en Nouvelle-Zélande notamment avec sa famille, est toutefois un processus long souvent complexe. Rechercher les bonnes informations pour comprendre les procédures de visas et engager les démarches en anglais n’est pas toujours évident. Si vous souhaitez vous lancer dans l’aventure, New Zealand Services a été conçue comme le point central pour tout projet d’expatriation, d’études, d’investissement en Nouvelle-Zélande, en offrant un accompagnement complet et personnalisé. Cette entreprise permet d’aider les francophones souhaitant réaliser leur projet d’expatriation. Ils peuvent aujourd’hui évaluer la faisabilité de tout projet d’expatriation et accompagner leurs clients dans leurs démarches administratives liées à l’obtention d’un visa. Pour plus d’informations vous pouvez vous rendre directement sur : www.NEWZEALANDSERVICES.co.nz

 

Pour toute vos démarches concernant le départ de France, Expateo est là pour vous accompagner. Nous offrons gratuitement une checklist personnalisée des démarches à accomplir, un système d’aide à la résiliation de vos abonnements et un accompagnement avec notre juriste spécialiste de l’expatriation. Connectez-vous dès maintenant sur www.expateo.com pour bénéficier d’un tarif préférentiel avec notre partenaire New Zealand Services.

Préparer votre départ pour la Nouvelle-Zélande

De gauche à droite : Village de Hobbiton, Auckland, l’Église du bon berger, Queenstown kiwi statut

Article sponsorisé